FretX, la startup qui illumine les guitares

Update 02/11/16 : La campagne de crowdfunding est lancée ! Soutenez l’initiative et commandez votre fretx en avant première ici : https://www.indiegogo.com/projects/fretx-start-playing-the-guitar-no-more-excuses-music
__

J’ai eu l’occasion hier de tester en avant premiere FretX, le prototype de la toute jeune startup du même nom. Petit retour d’expérience…

“Free Guitar Lesson at Map Studio Café”

On en trouve des choses dans sa timeline Facebook.

Intrigué, non par besoin de reprendre des cours de guitare (encore que), mais par l’image d’une guitare illuminée par des leds, je prends contact.

Federico sera ravi de m’accueillir en fin d’après midi pour papoter.

Je rencontre donc Federico Rodriguez Llull, le fondateur de la jeune entreprise, ainsi que Dean Adams, musicien professeur de guitare, qui s’occupe des tests utilisateurs ici à Londres.

Après quelques usages, on en vient au fait : fait moi essayer ton système de guitare disco !

 Dean Adams et Federico Rodriguez Llull de FretX

 Dean Adams et Federico Rodriguez Llull

Le principe est simple, mais redoutable

FretX comporte un petit boitier qui se fixe à la tête de n’importe quelle guitare, un peu comme un gros accordeur à pince. Le boitier est relié à un système de ruban adhésif (type gaffer d’électricien) dans lequel sont incrustées des leds. Ce ruban se glisse entre le manche et les cordes

L’ensemble du système est controlé par une application depuis un smartphone. L’appareil communique en bluetooth.

Le principe est bête comme chou : là où les lumières s’allument, il faut poser les doigts.

L’application est encore en développement, seuls quelques accords sont intégrés, quelques enchainements et trois chansons. Mais ça marche ! Et rudement bien je dois dire.

Quelques images du système et de l’application

 

Ca réagit au doigt, et à l’oeil !

Destiné aux débutants avant tout, j’ai longuement parlé avec Federico et Dean des multiples possibilités que j’envisageais avec un pareil appareil : différents niveau de difficulté, variation de tempo, intégration de riffs “célèbres”, création d’exercice types déliateurs, etc. La plupart de ces applications sont prévues à terme, mais le produit n’est encore qu’en développement.

Pour l’instant l’entreprise commence une première phase d’industrialisation. Quelques modèles ont été commandé par des particuliers. Des modèles “beta” pour tester le système et la viabilité du matériel en situation.

La lumière ramène à un truc très instinctif : on est tous attiré par elle, un peu comme des papillons de nuits sur l’ampoule de la terrasse une nuit d’été. Ca marche, ça marche très bien même. Un gadget vraiment utile pour le coup.

Et en plus c’est stylé les doigts qui s’éclairent.

J’avais déjà été démonstrateur pour le jeux vidéo ‘Rocksmith’, un certain été 2012 aux Eurockéennes. J’avais été emballé, et non je n’ai pas d’actions chez Ubisoft.

Là, on passe un niveau supérieur : le manche de la guitare s’illumine, on est plus relié à une console de jeu. C’est peut être moins fun sur le moment, mais plus concret à terme. Ca nous recentre sur le manche de la guitare plutôt que sur un énième écran…

En parallèle d’un apprentissage classique avec un prof, en autodidacte au coin du feu avec les potes, FretX pourrait bien devenir l’accessoire du future pour tout guitariste débutant. A inclure dans le “package guitare/housse/capo/stand”.

fretx en action

 FretX en action

Dur de décoller le regard de FretX

Je ne vois guère qu’une ou deux réserves à cette belle découverte.En effet vient un moment en guitare où il est important de décoller son regard du manche. Travailler sur ce qu’on entend dans nos oreilles, sur ce qu’on sent dans nos doigts, plutôt que sur ce qu’on voit dans nos yeux. Du coup quid d’un usage passé un certain niveau guitaristique, hormis peut être des exercices type déliateurs ou gammes.

Le système adhésif m’inquiete un peu, j’ignore si on peut le passer facilement d’une guitare à l’autre, même si en général on commence sur une guitare et l’on s’y tient un bon moment.

Autre question : est ce qu’un apprenant qui est passé par FretX pourra facilement s’en passer ?

La start up, basée entre Lille et Paris va bientôt commencer une levée de fond.

Un crowdfunding est prévu pour le mois de Septembre, et FretX espère mettre une première fournée de son produit sous les sapins des apprentis guitaristes d’ici Noël 2016.

Je t’invite à aller jeter un coup d’oeil sur leur site et leur page facebook.

En tant que guitariste, le système m’a vraiment enthousiasmé et je suivrai de près le développement de FretX !

Great job guys !

Update 02/11/16 : La campagne de crowdfunding est lancée ! Soutenez l’initiative et commandez votre fretx en avant première ici : https://www.indiegogo.com/projects/fretx-start-playing-the-guitar-no-more-excuses-music

lemusicien
 

Click Here to Leave a Comment Below 2 comments